Contenu| Navigation profondeur|Navigation transversale|

Patrimoine mégalitique

Outre son patrimoine architectural, Riec-sur-Bélon possède un riche patrimoine mégalithique.

Au lieu dit Penlan, vous découvrirez une stèle gauloise de 1,30 m de hauteur à la base octogonale inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. A proximité, fontaine et lavoir. Pour vous y rendre, prendre la direction de Pont Aven et à environ 1 km tourner à gauche.

Au lieu dit Loyan, vous découvrirez un dolmen formé de 4 piliers et une table de 2 m de diamètre inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Pour vous y rendre, prendre la direction de Bannalec, il se trouve environ 500 m à droite après l’échangeur de Kérandréo.

Au lieu dit Kerfary, se trouve un menhir renversé de 6 m de hauteur, un des plus haut de la région. Pour vous y rendre, prendre la direction de Quimperlé sur 2,5 km puis tourner à gauche en direction de Lescoat.

Sur la route de Quimperlé à environ 2 km du bourg, sur votre droite, on peut voir un monadnock dit "le chapeau breton", calotte de 80 cm de hauteur et 1,95 m de diamètre. La pierre servait d’étape sur la route et aurait des vertus médicales.

A Kerantiec, se situe une allée couverte arc boutée, avec une chambre de 9,5 m inscrite à l’inventaire des monuments historiques et qui est l’un des plus beaux exemplaires existants à ce jour en Finistère. Prendre la direction du port de Bélon, au bout de 3 km tourner à droite en direction de Goulet Riec, elle se dresse dans un champ au lieu dit Kerantiec sur votre droite.

Deux têtes de Béliers datant de l’époque Gallo Romaine ont été découvertes en 1978 dans un champ de la commune. Un article de la Société Archéologique du Finistère fait le point sur cette découverte. "Après examen, les deux têtes furent reconnues comme des têtes de béliers appartenant à des chenets : la forme oblongue du museau, les cornes recourbées en spirale, ne laissant aucun doute sur l’identité de l’animal".

Stèle cannelée en pierre (H : 198 cm), datant de l’âge de fer. Remise au jour lors de travaux, elle se dresse au sud-est de l’édifice religieux sur les lieux de sa découverte. De forme conique, elle comporte des cannelures verticales et une gorge à la base. Son sommet présente une cassure.

 
| accueil ([]+1) | contact ([]+7) | plan du site ([]+8) | mentions légales ([]+9) | accessibilité ([]+0) | Suivre la vie du site
Conception notre-ville.netconception, realisation de sites web pour les villes, mairies, collectivites locales